Œuvres chooises de A.-J. Letronne ...

Front Cover
E. Leroux, 1881
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 559 - Méchir, (47) dans lequel il a pris la couronne de son père, (les prêtres) les ont reconnus comme éponymes dans les temples; lesquels jours sont en effet pour tous cause de beaucoup de biens...
Page 137 - J'avais appris que l'Égyptien Memnon, échauffé par les rayons du soleil , faisait entendre une voix sortie de la pierre thébaine. Ayant aperçu Hadrien, le roi du monde, avant le lever du soleil , il lui dit bonjour, comme il pouvait le faire. Mais lorsque le Titan , traversant les airs avec ses blancs coursiers , occupait la seconde mesure des heures marquée par l'ombre du cadran, Memnon rendit de nouveau un son aigu , comme celui d'un instrument...
Page 533 - Recherches pour servir à l'histoire de l'Egypte pendant la domination des Grecs et des Romains, tirées des inscriptions Grecques et Latines relatives à la chronologie, à l'état des arts, aux usages civils et religieux de ce pays.
Page 301 - C'est une exagération à laquelle la langue grecque se prêtait au contraire très-facilement, et qui ne se trouvera peut-être jamais qu'en grec. Au reste, ce n'est là qu'une conjecture. Ce qui me paraît moins incertain, c'est qu'Hermès n'était pas encore Trisméffiste au temps d'Epiphane. (40) ViUoison remarque l'espèce de réserve que l'on garde ici dans l'expression; euXOTpisi сроуг.тагге;, et 1. 23 аХХотрютю;. J'observe que à^orpt...
Page 137 - Hadrien, le roi du monde, avant le lever du soleil , il lui dit bonjour, comme il pouvait le faire. Mais lorsque le Titan , traversant les airs avec ses blancs coursiers , occupait la seconde mesure des heures marquée par l'ombre du cadran, Memnon rendit de nouveau un son aigu , comme celui d'un instrument de cuivre...
Page 538 - Galba (qui brille atiosyeux pour le salut du genre humain), tout ce qui tient à votre sûreté et aux jouissances de la vie, et afin que vous connaissiez toute ma sollicitude pour ce qui peut vous être utile, j'ai pris des arrêtés formels relativement aux objets de vos demandes sur lesquels il m'est permis de prononcer et d'agir.
Page 58 - Ou sait que, grâce à l'imagination de leurs poètes, et même de leurs » historiens, les Grecs ne furent jamais embarrassés pour donner une » origine aux dénominations géographiques de la Grèce et des autres » pays: ils avaient toujours sous la main des héros et des héroïnes, dont » le nom était fabriqué avec celui-là même dont il fallait rendre compte. » Les noms de ces personnages imaginaires, et souvent leurs généalogies, » qui ne le sont pas moins, se retrouvent dans leurs...
Page 7 - Memnon serait uno divinité éthiopienne, transportée successivement en différents pays. Cette idée ingénieuse, soutenue avec esprit et érudition, est contredite, comme on le verra, par l'ensemble des faits...
Page 18 - ... été dupes plus encore que les étrangers , et l'on devroit trouver le tribut de leurs hommages à côté de celui des Grecs et des Romains. On la concevroit encore moins de la part de ceux-ci. Le moyen de croire que , dans un temple égyptien , ils auroient pu pratiquer impunément une telle supercherie, et tromper pendant deux siècles des empereurs , des gouverneurs, des généraux , des nomarques, en un mot tout ce que l'Egypte renfermoit de Grecs et de Romains influens...
Page 184 - CœciliaTrebulla, ayant entendu une seconde fois Memnon , ( a écrit ces vers ) : Auparavant Memnon, fils de l'Aurore et de Tithon , nous a seulement fait entendre sa voix ; maintenant il nous a salués comme connaissances et amis. La nature, créatrice de toutes choses , at-elle donc donné à la pierre le sentiment et la voix...

Bibliographic information