Précis analytique des travaux de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Rouen

Front Cover
P. Periaux, 1883
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 12 - ... Même attrait pour les théories générales, les systèmes complets de législation et l'exacte symétrie dans les lois ; même mépris des faits existants; même confiance dans la théorie; même goût de l'original, de l'ingénieux et du nouveau dans les institutions; même envie de refaire à la fois la constitution tout entière suivant les règles de la logique et d'après un plan unique, au lieu de chercher à l'amender dans ses parties. Effrayant spectacle...
Page 36 - T'OI que j'ai recueilli sur sa bouche expirante •*• Avec son dernier souffle et son dernier adieu, Symbole deux fois saint, don d'une main mourante, Image de mon Dieu ; Que de pleurs ont coulé sur tes pieds que j'adore, Depuis l'heure sacrée où, du sein d'un martyr, Dans mes tremblantes mains tu passas, tiède encore De son dernier soupir...
Page 307 - Si je cherche maintenant où et en quel sujet elles subsistent, éternelles et immuables comme elles sont, je suis obligé d'avouer un être où la vérité est éternellement subsistante et où elle est toujours entendue ; et cet être doit être la vérité même et doit être toute vérité ; et c'est de lui que la vérité dérive dans tout ce qui est et ce qui s'entend hors de lui.
Page 17 - Recevez l'assurance de la parfaite considération avec laquelle j'ai l'honneur d'être, Monsieur, votre très humble et très obéissant serviteur.
Page 437 - Et ainsi le fit-il, et le premier homme, qui y mourut, ce fut luy et ses gens. Et ces paroles m'a contées le roy ; car pour lors j'estoye avec le comte de Charolois.
Page 606 - Du LOUAGE D'INDUSTRIE, du mandat et de la commission en droit romain, dans l'ancien droit français et dans le droit actuel, par J.-J.
Page 312 - C'est l'idée générale du beau spirituel dont il est question. Rendons-la plus sensible en la développant. Je distingue ici , comme dans les deux premiers discours , trois sortes de beau : un beau essentiel , qui plaît à l'esprit pur, indépendamment de toute institution, même divine; un beau naturel , qui plaît à l'esprit en tant qu'uni au corps , indépendamment de nos opinions et de nos goûts , mais avec une dépendance nécessaire des lois du Créateur, qui sont l'ordre de la nature...
Page 286 - II vit pendant trente ans passer des flots de crimes, Et le mot de patrie à tous les vents jeté, Sans profit pour le peuple et pour la liberté.
Page 217 - ... au pacage des moutons. Toutes les fois que cela sera possible, on devra choisir, pour l'enfouissement, des terrains sablonneux ou des terrains calcaires, mais très maigres, peu humides et de dessiccation facile, peu propres, en un mot, à la vie des vers de terre.
Page 286 - Lamartine, semble le poete de notre » époque, car chaque époque adopte et rajeunit tour à tour » quelqu'un de ces génies immortels, qui sont toujours aussi > des hommes de circonstance ; elle s'y réfléchit elle-même, » elle y trouve sa propre image, et trahit ainsi sa nature par

Bibliographic information