Œuvres chooises de A.-J. Letronne ...

Front Cover
E. Leroux, 1881
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 296 - Ce détail est curieux en ce qu'il nous montrerait que les Ptolémées, tout en laissant à chaque temple ses propriétés territoriales, avaient trouvé le moyen de s'en attribuer les principaux revenus, et lui avaient seulement réservé la part qui leur semblait équitable. Les prêtres s'applaudissent et font un mérite au roi de ce que ces prélèvements n'ont point été diminués et sont restés sur le même pied...
Page 90 - Ce phénomène provient sans doute du changement de température presque subit qui se fait au lever du soleil. Quelque forte, en effet, que soit la chaleur qu'on éprouve en Egypte pendant le jour, les nuits sont toujours fraîches.
Page 303 - C'est une exagération à laquelle la langue grecque se prêtait au contraire très-facilement, et qui ne se trouvera peut-être jamais qu'en grec. Au reste, ce n'est là qu'une conjecture. Ce qui me paraît moins incertain, c'est qu'Hermès n'était pas encore Trismégiste au temps d'Épiphane.
Page 92 - Il résulta de la continuité de cette action que des grains ou des plaques de cette brèche cédant et éclatant tout à coup, cette rupture subite causait dans la pierre rigide et un peu élastique un ébranlement, une vibration rapide, qui produisait ce son particulier que faisait entendre la statue au lever du soleil.
Page 257 - Après la mort de cet illustre philologue (Cbampolliun), ma version s'est retrouvée dans ses papiers, mais son analyse des textes égyptiens avait disparu ainsi que d'autres pièces importantes, telles que la première partie de son admirable mémoire sur la notation des parties du temps et une portion considérable de son dictionnaire hiéroglyphique, indispensable complément de sa grammaire. Un indigne abus de confiance les avait fait passer dans une main qui n'était pas disposée à les rendre....
Page 58 - Ou sait que, grâce à l'imagination de leurs poètes, et même de leurs » historiens, les Grecs ne furent jamais embarrassés pour donner une » origine aux dénominations géographiques de la Grèce et des autres » pays: ils avaient toujours sous la main des héros et des héroïnes, dont » le nom était fabriqué avec celui-là même dont il fallait rendre compte. » Les noms de ces personnages imaginaires, et souvent leurs généalogies, » qui ne le sont pas moins, se retrouvent dans leurs...
Page 445 - ... une précision de trait qui ne permet pas de douter de l'exactitude de l'imitation. Que la plupart de ces peuples soient asiatiques, le fait est aussi bien probable; mais assigner leur position est impossible. On ya vu des Scythes, des Bactriens et même des Indiens. MW a le bon esprit de convenir qu'il n'en sait rien, ou du moins qu'on ne peut former à cet égard que des conjectures plus ou moins plausibles, fondées sur des similitudes de nom qui
Page 18 - ... été dupes plus encore que les étrangers , et l'on devroit trouver le tribut de leurs hommages à côté de celui des Grecs et des Romains. On la concevroit encore moins de la part de ceux-ci. Le moyen de croire que , dans un temple égyptien , ils auroient pu pratiquer impunément une telle supercherie, et tromper pendant deux siècles des empereurs , des gouverneurs, des généraux , des nomarques, en un mot tout ce que l'Egypte renfermoit de Grecs et de Romains influens...
Page 91 - Chaque matin, les rayons du soleil venant à frapper • le colosse sèchent l'humidité abondante dont les fortes rosées de la nuit ont « couvert ses surfaces ; et ils achèvent ensuite de dissiper celle dont ces mêmes • surfaces dépolies s'étaient en quelque sorte imprégnées.
Page 538 - Mais si quelqu'un (6) fait une fourniture [au-delà de ce qui est prescrit], ou bien porte en compte ou impose [sur le nome], comme ayant été faite, une fourniture [qui ne l'aurait pas été réellement], je l'obligerai de payer le décuple de la somme imposée ; et celui qui l'aura dénoncé en aura le quadruple, pris sur les biens du délinquant. « Que les greffiers royaux, ceux des bourgades et des villages dans chaque nome, aient le soin de tenir registre exact de tout ce que les nomes paient...

Bibliographic information