Histoire de l'architecture religieuse au moyen âge, Volume 1

Front Cover
Derache, 1841 - 475 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 395 - Depuis lors, les fidèles de notre diocèse et des autres contrées voisines ont formé des associations dans un but semblable ; ils n'admettent personne dans leur compagnie, à moins qu'il ne se soit confessé, qu'il n'ait renoncé aux animosités et aux vengeances et ne se soit réconcilié avec ses ennemis. » Cela fait, ils élisent un chef sous la conduite duquel ils tirent leurs charriots en silence et avec humilité (2).
Page 373 - ... ou à enroulements ; les ornements , « imités de l'antique ou barbares ; les façades « sont toujours percées de larges portes cintrées « ou d'une ogive à peine sentie , surmontées « d'un fronton à peine plus exhaussé que les « frontons antiques ; les tours sont rares et mas
Page 198 - Le Père éternel , le Christ , la Vierge , les Apôtres , les Saints , les Anges , reçurent dans ce système leurs traits , leur forme , leur costume propre et déterminé. Ces types partout admis , partout reproduits avec le scrupule religieux qui tenait à la fois à un sentiment de dévotion et à l'impuissance de l'art , étaient partout exécutés au moyen de procédés semblables , comme le dit M. Raoul Rochelle dans ses leçons sur l'histoire de la statuaire (i). On voit parfois au-dessus...
Page 396 - Il parait que , dès cette époque , les maçons ou tailleurs de pierre se réunirent en compagnies, qui avaient leurs statuts et leurs chefs , et qui allaient s'établir dans les lieux où il y avait des édifices religieux à construire. Les différents travaux n'étaient pas indistinctement exécutés par tous les membres ; les uns sculptaient les chapiteaux des colonnes , les autres des bas-reliefs ou des statues: chacun avait une partie dont il s'occupait exclusivement et dans laquelle il excellait...
Page 17 - A l'extrémité de ces trois galeries, il y avait un espace peu profond qui , comme dans nos tribunaux actuels , était réservé exclusivement aux avocats, aux greffiers et aux autres officiers de justice, et qui se terminait par un enfoncement semi-circulaire, placé vis-à-vis de la galerie centrale. C'était au milieu de cet hémicycle que s'asseyait le président ou premier juge, ayant à ses côtés les juges assesseurs.
Page 302 - Tous ceux qui ont fait des recherches sur l'origine de cette architecture , se sont attachés à certains caractères isolés sans examiner avec assez d'attention l'ensemble des éléments qui la composent , et sans tenir compte des innovations successives qui en avaient fort anciennement préparé la naissance.
Page 387 - ... sens comme le ferait une poésie sublime ou une belle mélodie. « Si de l'intérieur on passe à l'extérieur, on n'est pas moins charmé des proportions à la fois vastes et gracieuses du vaisseau, de l'élégance des tours, de la profusion des clochetons , des arcs-boutants et des contreforts.
Page 390 - XIIIe. siècle (i) , on ne peut méconnaître l'expression d'une idée mystique. Qui sait même si la forme triangulaire de l'ogive n'était point un symbole aux yeux des architectes...
Page 50 - La plupart des églises romanes primordiales n'étaient point voûtées en pierres , la charpente qui supportait le toit demeurait souvent à nu comme dans les basiliques romaines , et les plafonds , lorsqu'on en faisait, étaient presque tous de bois.
Page 391 - Sainte-Geneviève de Paris, chefsd'œuvre de l'école moderne , sont loin , malgré leur grandiose et leur somptuosité, d'exciter en nous ce sentiment involontaire de vénération et de grandeur, cette émotion indéfinissable qui s'empare de notre âme quand nous contemplons, même avec des dispositions indifférentes, l'intérieur des édifices étonnants , bâtis dans les XIIe., XIIIe.

Bibliographic information