Les protestants d'autrefois: Vie intérieure des églises, moeurs et usages par Paul de Félice

Front Cover
Fisch-bacher, 1897
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 203 - Il alloit pour faire un party, à ce qu'on dit, avec le duc de Weimar quand il fut blessé à la bataille de Reinfeld que donna ce duc, et après il mourut de sa blessure.
Page 261 - Elle fait elle-même un drap mortuaire de satin blanc brodé pour ses funérailles, en intention de le donner à l'église pour servir à toutes les filles, et elle gardoit, depuis je ne sais combien de temps, trois douzaines de petits cierges ou chandelles dorées pour ses funérailles. Regardez quelle vision pour une huguenote. Il lui fallut promettre qu'on les porteroit à son enterrement; mais ce fut dans un carrosse, et on ne les en tira pas, comme vous pouvez penser.
Page 58 - Il demeurait assis, la tête couverte, même pendant les prières, et le plus souvent il jouait avec un petit chien qu'il avait sur ses genoux. Un jeune ministre le corrigea peu à peu de ces mauvaises habitudes, l'accoutuma aux censures, dressa un consistoire dans l'église qui se recueillait chez lui, et lui fil accepter à lui-même une charge d'ancien, qu'il exerça jusqu'à sa mort.
Page 66 - Les savoir par cœur est parmi eux comme une marque de leur communion, et, à notre grande honte, aux villes où ils sont en plus grand nombre, on les entend retentir dans la bouche des artisans et à la campagne dans celle des laboureurs, tandis que les catholiques, ou sont muets, ou chantent des chansons déshonnêtes.
Page 66 - Ceux dont nous déplorons la séparation de l'Église ont rendu la version dont ils se servent célèbre par les airs agréables que de doctes musiciens y mirent lorsqu'ils furent composés. Les savoir par cœur est parmi eux comme une marque de leur communion, et...
Page 203 - TALLBMANT. pour la faire passer plus aisément. Du Moulin, alors ministre à Charenton, ne put s'empêcher, car il a toujours été plaisant, de demander, comme on fait au baptême : « Présentez-vous cet enfant pour être » baptisé? » On leur fit faire lit à part; mais elle ne s'en put tenir long-temps; et quand on vint dire à M. de Rohan que sa femme étoit accouchée, il en fut surpris, car à son compte cela ne devoit pas arriver si tôt. On m'a dit que ce fut Arnauld du Fort, depuis mestre...
Page 207 - Un mari ne pourra épouser, après la mort de sa femme , celle avec laquelle il aura été accusé , du vivant de sa femme, d'avoir eu un commerce criminel.
Page 228 - ... fiancé avecques ses conviez, chacun tenant une branche de rosmarin, ou un bouquet en sa main, vont trouver la fiancée à son logis, qu'il attend là, avecques ses conviées. Et est accoustrée comme de par deçà, c'est à sçavoir si elle est veufve, en teste couverte, et si elle est pucelle, en tête deschevelée, avecques un chapeau de fleurs en teste, tant la veufve que la pucelle, et les femmes de sa compaignie chacune avecques son bouquet à la main ou au sein, et puis s'en vont au sermon...
Page 151 - La coupe de bénédiction que nous bénissons est la communion au sang de Jésus-Christ notre Seigneur.
Page 117 - Les enfants au-dessous de l'âge de douze ans ne seront point admis à la Cène ; mais au-dessus de cet âge, il sera à la discrétion des ministres de les y admettre ou non, selon qu'ils se trouveront bien ou mal instruits.

Bibliographic information