Page images
PDF
EPUB

59.

de Charmont, cèdent ce qu'ils ont sur les confins de Glaël.

56. Gipain de Dampierre donne un serf ou homme de corps du couvent.

57. 1271. Jehan, chevalier de Tours-sur-Marne et Jean, moine de Saint-Sauveur des Vertus, comme exécuteurs testamentaires d'Élisabeth de Nettancourt, délivrent le legs d'un quart des terrages de la Sauvaige en Charmont (Barthélemy, no 64).

58. Letard de Dagonville et son épouse donnent le pâturage sur tout leur ban et territoire appelé Chaumontois (Charmontel).

1316. Anceau de Garlande est débouté de sa demande contre le couvent devant Pierre le Jumeau, bailli de Vitry, prétendant que les moines n'avaient plus le droit de prendre le bois, pour édifier et brûler, dans le bois Menessier et de jouir des pâturages de Charmont et Charmontel.

Droit de prendre merreins et bois pour charpenterie (Barthélemy, n° 70).

60. 1322. Réduction à 5 sols de l'amende prononcée contre le couvent, par le bailly de Vitry, et montant d'après la condamnation à 60 sols.

61. — Cession par l'abbé de Saint-Pierre de la dime des terres de Saint-Crépin de Possesse et du champ Lonisier à Remicourt, en échange des grosses dimes de Saint-Jean de Saint-Possesse (Note de Barthélemy).

1157. Ego Boso episcopus. Guy de Possesse donne à Gervais ce qu'il avait entre Darnecourt et le fleuve de Vère.

63. Ego Boso. Pierre de Saint-Jean donne à Gervais, abbé, la terre de Guidonchanoy et autres terres et dimes pour un cens de 3 sols, monnaie de Châlons. L'abbé donne en échange deux fauchées de pré à Saint-Jean (Barthélemy, n° 3).

64. Thibault, comte de Bar, confirme la donation par Walter de Dampierre, et Oda sa femme, de la terre de Sainte-Marie entre jury Yveri et Sainteler, contestée par le

62.

[ocr errors]
[ocr errors]

68.

[ocr errors]

second mari d'Oda Winien de Rembercourt. Renonciation, moyennant 60 sols de rente, donnée par les moines. (Barthélemy, no 31.)

65. – 1231. L'abbaye rachète à Gilon, fils de Crocard de Vernancourt, la rente qui lui était due de 3 sols 6 deniers sur la terre de Guido Chanoy. (Barthélemy, n° 44.)

66. — Vente par Huet de Saint-Juvin, et Marguerite sa femme, fille de Oda de la Rochère, de ce qu'ils ont à la terre de Sainte-Marie, pour 34 livres provins. (Barthélemy, n° 56.)

Double emploi avec un no précédent. 67. · 1233. Voir no 37, même pièce.

Accord entre l'abbaye et Gautier de Possesse, fils d'Adam, pour la terre de Sainte - Marie. (Barthélemy, no 15.)

69. Devant Agnès (1), comtesse de Bar, Oda, épouse de Winien de Rembercourt et tous ses fils, approuvent la donation faite par Clérambauld de Possesse, du fief qu'il tenait de Walter de Dongeux.

70. — 1249. Jean de Rosay, chevalier, et Guy son fils et sa seur donnent ce qu'ils possèdent à Sainte-Marie, Nettancourt, Sommeille, en échange des aumônes faites par leur mére. (Barthélemy, 51.)

71. – 1253. Giles Mauchenin, chevalier de Nettancourt, vend à l'abbaye, huit journels de bois à Hatton-Charnoy. (Barthélemy, n° 53.)

72. — 1229. Accord entre le comte Thibault, comte de Champagne et Anceau de Garlande, pour la garde de l'abbaye les granges de Froidmond et Guidonval.

Henri, chatelain de Vitry, et Lambert Boucheclin, arbitres, se prononcent en faveur d'Anceau. (Barthélemy, no 42.)

73. Confirmation par Philippe le Bel et Jeanne sa femme, de tous les biens et droits acquits ou échangés, do

(1) Agoes de Champagne, veuve de Renaud II, régente du duché de Bar pour son fils Henri ler, 1170. XLII SESSION.

22

[ocr errors]

nations, etc., reconnaissance de la haute, moyenne et basse justice, à l'abbaye.

74. – Renard de Dampierre donne à Gervais tout ce que ses prédécesseurs Frédéric et le comte Henri ont donné ; cette charte est seulement commencée sur le cartulaire, la fin n'y est pas; mais nous en avons la copie entière dans les pièces.

Privileges délivrés par les rois à l'abbaye.

1719, 9 mars. LETTRES PATENTES du roy en confirmation des privileges de l'ordre de Citeaux avec attribution de juridiction au grand Conseil, données par Louis IV, sous la tutelle du duc d'Orléans, 9 mars 1719, aus quatre premiers pères dudit ordre, les abbés de La Ferté, Pontigny, Clairvaux, et Morimont, des priviléges résultant de différentes Bulles d'Alexandre IV, Martin V, Pie II, Siste IV, Innocent VIII, Alexandre VII, et de plusieurs autres, des années 1249, 1257, 1423, 1459, 1475, 1486, 1487, 1489, tant pour le spirituel que pour le temporel, et notamment concernant l'exemption de juridiction des ordinaires, la conduite et le gouvernement des monastères tant d'hommes que de femmes qui le composent, le droit de les visiter et celui de pouvoir y administrer les sacrements aux personnes qui en sont domestiques ou fermiers, l'exemption de payer toutes sortes de dixmes sur les terres de ses domaines, la faculté de percevoir les novales, à proportion des anciennes dimes, la jouissance des grosses, menues et vertes dimes, dans des différentes paroisses, la réformation de l'ordre, les désistements des biens usurpés d'icelui, la réparation des lieux réguliers, églises et autres édifices dépendants des dits monastères, la partition canonique des biens desdits monastères, entre les abbés commendataires et les communautés, circonstances et dépendances.

Priviléges confirmés ou accordés par lettres patentes de confirmation par les rois, depuis François Jer jusqu'à

[ocr errors]

(C

(C

Louis XIV, autant et aussi souvent qu'elles leur ont été demandées, par Henri IV, en 1596 (mars), par Louis XIII, en 1620 (mai), par Louis XIV, décembre 1711, par Louis XV, mars 1719.

Dispositif de cette dernière pièce. Texte littéral :

« Si donnons en mandement à nos amés et féaulx con« seillers, les gens tenant notre grand conseil que s'il leur «« appert que pendant le règne de notre très-honoré sei« gneur et bisayeul de glorieuse mémoire, ils ayent joui des « dits priviléges, et n'ayent été revoquez depuis notre avène« ment à la couronne, et qu'il n'y ait rien de contraire aux « saints decrets, franchises, priviléges, et aux libertés de

l'Église Gallicane, en ce cas, les ayant fait registrer du « contenu, ils ayent à faire jouir et user ledict ordre de « Cisteaux plainement, paisiblement et perpétuellement, « cessant et faisant cesser tous troubles ou empêchements

quelconques dont, si aucuns interviennent nous avons « renvoyé et attribué, renvoyons et attribuons toute con« naissance et juridiction, et icelle interdite à toutes nos « cours et autres juges à peine de nullité de tout ce qui

pourra être fait au contraire; cassassion de procédures et « de tous dépens dommages et intérêts.

« Commandons au premier notre huissier ou sergent « sur ce requis, de faire tous exploits nécessaires pour « l'exécution des présentes, sans pour ce demander aucuns « placet, visa ni pareatis, nonobstant clameur de haro, « charte normande, et lettres à ce contraires ; et parce que « les dittes présentes on pourrait avoir besoin en divers « lieux, nous voulons qu'aux coppies d'ycelles dûment col« lationnées par l'un de nos amés et féaulx conseillers « secrétaires, maison, couronne de France et de nos finan« ces, foy soit ajoutée comme au présent original, pour en « vertu d’ycelles faire tous exploits nécessaires. Car tel est « notre bon plaisir.

« Et afin que ce soit ferme et stable à toujours, nous avons « fait mettre notre scel à ces dittes présentes.

(

« Donné à Paris au mois de mars, l'an de grâce 1749, et « de notre règne le quatrième.

Diverses listes de religieux depuis le xvile siècle.

1628. – P. de Lenoncourt, abbé.

Dom Pierre François, prieur.
Frère Antoine Primice, sous-prieur.
Frère Jean Petit, bachelier.
Frère Jean-François Jacquelot.
Frère Étienne Coquard.
Frère Nicolas Girardot.
Frère Pierre Chantonond.
Frère Claude-Baptiste.

(Tous prêtres et religieux.)
Frère Louis Collard, profès.
« Représentant la plus grande et saine partie des reli-

gieux dudit couvent. »

29 octobre 1687 :

Henri de Villars, abbé commendataire.
J. Guillaume, prieur.
N. Pasquier, J. Failly, A. Lemaitre, J. Jossut, reli-

gieux.

1721.

- Me Haudos, admodiateur de la manse abbatiale.

Dom Orillard, prieur.
J. B. de Rouville, sous-prieur et professeur de phi-

losophie. Dom Gaspard Hutinet, dépensier. Richard Maillard. Claude-Joseph Boillot, grand-chantre. Pierre-François Bourquenay. J. B. Condamin. Jean-Claude Breton. Claude Aubertot.

« PreviousContinue »