Page images
PDF
EPUB

7. La Descente du Saint-Esprit sur les apôtres. 8. L'Ascension de Notre-Seigneur. 9. L'Incrédulité de saint Thomas. 10. Le Lavement des pieds. 11. Le Christ au jardin des Oliviers. 12. Le Paiement de Judas. 13. La Trahison de Judas. 14. Le Crucifiement. 15. La Descente de croix. 16. Le Christ entre à Emmaüs. 17. Jésus s'évanouit devant les disciples d'Emmaüs. 18. Jésus donne les clefs du paradis à saint Pierre. 19. Le Christ tourmenté et bafoué par les Juifs. 20. La Flagellation. 21. Jésus devant Hérode. 22. Le Couronnement d'épines, 23. Le Portement de Croix. 24. La Résurrection. 25. Les Saintes Femmes au tombeau du Christ. 26. Descente du Christ aux enfers. 27. L'Apparition du Christ à Marie-Magdeleine.

Le second retable dont j'ai à vous entretenir est celui de Fromentières, qui, bien que présentant une richesse inouïe de détails, est moins important par son style d'abord, et par la quantité beaucoup moins grande de ses sujets. Cependant la parfaite exécution des personnages, la ravissante disposition de l'ornementation ogivale de la fin du xve siècle, qui le caractérise, en fait aussi un meuble digne d'appeler votre attention. Le sujet central est le Crucifiement; le second, à droite, la Descente de croix ; le troisième à gauche, le Portement de croix. Au-dessous, à gauche, la Flagellation ; au milieu, le Couronnement d'épines ; à droite, la Mise au tombeau; audessuus encore, et en retraite sur ces six sujets, on en remarque encore trois autres :

1. A gauche, la Nativité.

2. Au milieu, la Circoncision, qui présente ce détail, que le grand-prêtre a des lunettes.

3. L'Adoration des Mages.

On est navré à la vue de l'état de dólabrement de ce beau retable, dont tous les personnages revêtus de riches costumes, rappelaient par leur éclat les plus belles miniatures; les niches couronnées de dais d'une légèreté admirable, qui contenaient primitivement une foule de petits sujets, sont vides depuis longtemps, et oserai-je vous le dire, Messieurs, servent parfois à soutenir des lampions pour les offices du soir, et notamment le jour de Noël, à la messe de minuit. Les élégants volets qui fermaient le retable, et qui sur leurs deux faces étaient délicieusement peints, ont été arrachés violemment, et après avoir servi à figurer quelques stations du chemin de croix, ont été définitivement relégués dans un coin, où ils devront pourrir d'ici peu, si la main intelligente et conservatrice de la Société n'y vient mettre bon ordre.

Il y a quelques années, lorsque j'ai photographié ces retables, j'en ai offert la dédicace à Mgr l'évêque, appelant sur leur délabrement son attention bienveillante. Monseigneur voulut bien me remercier, et me dire que des mesures seraient prises pour leur conservation, mais malheureusement, aucune suite n'a été donnée à cette promesse. Je signale énergiquement, Messieurs, à votre zèle et à votre dévouement, l'urgente restauration de ces deux beaux objets, et je vous supplie, au nom de l'art chré

[ocr errors]

tien, de prendre des dispositions immédiates, pour nous conserver ces monuments, si vous ne voulez qu'un jour, de plus en plus délabrés, ils n'aillent rejoindre la vierge du Breuil et le lustre de Mareuil, dans le cabinet d'un amateur.

M. l'abbé Balestra, ayant rappelé de quelle importance peuvent être les fouilles faites en Italie, fait au Congrès la proposition suivante, qui est prise en considération :

« Le Congrès prie M. le chevalier Gabriel Castellini de vouloir bien continuer les fouilles qu'il a entreprises dans sa propriété dite Macerie della morte. »)

Comme aucune communication ne reste plus à faire. M. Émile Perrier, secrétaire du Congrès, proclame la liste des récompenses.

Médailles d'argent.

MM.

Joseph de Baye (médaille à l'effigie de M. de Caumont); Morel, id.;

Auguste Nicaise, président de la Société d'agricul. ture;

Buhot de Kersers, à Bourges, pour sa Statistique monumentale du département du Cher.

Médailles de bronze.

MM.

L'abbé Chapiteau, curé de Saint-Loup, à Châlons, pour la bonne restauration de son église.

« Cette médaille de bronze, dit le lauréat, en la recevant, sera d'or dans mes mains. »

Auguste Denis, pour ses recherches en numismatique.

Pestre, architecte à Vitry-le-Français, pour ses travaux archéologiques.

Leblan, architecte à Reims, pour ses dessins d'architecture.

a

Avant de prononcer la clôture du Congrès, M. de Cougny remercie chaleureusement tous les membres présents du sympathique et bienveillant concours qu'ils n'ont cessé de lui prêter durant tout le cours de la session, et dont il a été profondément touché. Il remercie ensuite la ville de Châlons de la généreuse hospitalité qu'elle a offerte au Congrès. Mais il a le regret d'annoncer qu'un conflit administratif, où se sont trouvés engagés, lui semblait-il, et sa dignité personnelle et les devoirs de la charge qui lui a été confiée par M. de Caumont, l'a mis dans la pénible nécessité de donner sa démission de directeur, en même temps que de membre de la Société française d'Archéologie.

La séance est levée à 4 heures 50 minutes.

DE NOTRE-DAME DE MONTIERS

EN ARGONNE

PAR M. CH. REMY

AVANT-PROPOS

1.

L'abbaye de Montiers en Argonne n'a obtenu, que nous sachions, en ce qui concerne son histoire, ni dans les siècles passés ni depuis sa destruction en 1792, autre chose que quelques courtes mentions, et encore la plupart erronnées, dans les ouvrages qui traitent spécialement de la Champagne.

Il nous a donc fallu recourir aux titres originaux qui sont déposés aux archives départementales, et dont le fonds est assez complet, grâce à la précaution prise par les administrateurs du district de Vitry-le-François, qui se sont fait livrer en temps utile tout ce qui a été trouvé en cette abbaye lors de sa suppression; les dépôts particuliers nous ont aussi fourni quelques documents intéressants.

Quelle a été l'importance de cette maison au point de vue de la splendeur religieuse ou de l'éclat des lettres ? Il n'entre pas dans votre pensée de lui composer, sans preuves, une auréole; c'est plutôt au point de vue des bienfaits qu'en a retirés la contrée environnante sous

« PreviousContinue »