Séances générales tenues à ... en ... par la Société française pour la conservation des monuments historiques, Volume 42

Front Cover
Derache, 1876
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 194 - Ne dédaignons donc pas ces premiers essais de nos pères; ne les repoussons pas du pied; s'ils ne les avaient pas faits ou s'ils n'avaient pas persévéré dans leurs efforts, nous n'aurions ni nos villes, ni nos palais, ni ces chefs-d'œuvre qu'on y admire. Le premier qui frappa un caillou contre un autre pour en régulariser la forme, donnait le premier coup de ciseau qui a fait la Minerve et tous les marbres du Parthénon.
Page 321 - Ce que je cherche au sein de la terre, c'est une pensée. Ce que je poursuis à chaque coup de pioche de l'ouvrier, c'est une idée ; ce que je désire recueillir avec ardeur, c'est moins un vase ou une médaille qu'une ligne du passé, écrite dans la poussière du temps, une phrase sur les mœurs antiques, les coutumes funèbres, l'industrie romaine ou barbare, c'est la vérité que je veux surprendre dans le lit où elle a été couchée par des témoins qui ont à présent douze, quinze ou dixhuit...
Page 498 - ... il a tout vu, tout étudié, tout deviné, tout décrit. Il a plus d'une fois parcouru la France entière pour sauver ce qui pouvait être sauvé , et pour découvrir non-seulement les monuments , mais, ce qui était plus rare encore, les hommes qui pouvaient les aimer et les comprendre. Il nous a tous éclairés, encouragés, instruits et rapprochés les uns des autres.
Page 512 - MESSIEURS, La Société des Antiquaires de Normandie ne pouvait pas se désintéresser d'une pareille solennité, et elle a tenu à venir aujourd'hui apporter un dernier hommage à la mémoire de votre illustre compatriote. Fondée en 1814, elle a été organisée en grande partie par ses soins: pendant dix-huit ans elle a grandi et prospéré sous son active et féconde impulsion, et plus tard, à deux reprises, en...
Page 513 - ... du peuple; il faut que nous développions dans les esprits l'amour du sol natal, rendu plus vif par la connaissance des faits qui l'ont illustré; il faut que nous retrouvions cette initiative que la centralisation a éteinte et sans laquelle nos efforts seraient impuissants. « Ces paroles simples et graves contiennent tout un programme. Notre Société s'est toujours efforcée de le suivre.
Page 501 - ... naître cet homme de bien, cet homme de science, de progrès et de concorde ! Pays essentiellement agricole, il lui doit une reconnaissance particulière. Peut-il oublier avec quelle sollicitude Arcisse de Caumont s'appliqua, durant toute sa vie, à faire progresser l'agriculture ? N'est-ce pas lui qui, le premier, en créant l'Association normande, il ya plus de quarante années, a stimulé, par des récompenses décernées avec éclat, le zèle des habitants des campagnes pour la plus utile...
Page 521 - C'est ainsi qu'il était, — disent ses fils pieux ; C'est ainsi qu'il portait le visage et les yeux , Et leur illusion ne serait pas complète Si l'artiste au modèle avait fait sa toilette. Honneur, honneur à lui , pour avoir respecté L'air paternel du maître et sa simplicité , Pour avoir, sans fronder par trop l'Académie, Modelé la science avec la bonhomie ; Pour avoir su si bien , sans fanfare , allier Le faire magistral au ton familier ! Un seul pouvait tailler cette image entre mille...
Page 59 - Morel envoie un dessin est, dit-il, tout à fait semblable aux vases de terre peinte que l'on découvre en si grande quantité dans les nécropoles de la Toscane et de l'Italie méridionale. Cette coupe à couverte noire et à dessins rouges montre à l'intérieur un discobole qui court de droite à gauche, tenant à la main un palet ou disque qu'il se prépare à lancer. Les exercices de la...
Page 498 - ... administrative, n'auraient pas suffi à les préserver en grand nombre de la mutilation et de la ruine. Il fallait aussi le concours d'associations libres, puissantes par leur organisation, par le nombre et la valeur de leurs membres, par leurs ramifications et leurs attaches, pour vulgariser le goût de l'art et l'amour du beau, pour répandre dans le public des notions vraies sur la valeur des constructions antiques. La Société des antiquaires de Normandie, dont M.
Page xliv - Quelles sont les découvertes faites dans le département de la Marne, de cimetières ou d'objets des époques du bronze et du fer? Décrire les objets trouvés. 9° At-on découvert des objets appartenant aux époques étrusques ou s'en rapprochant? 10...

Bibliographic information