Comptes rendus des séances - Académie des inscriptions & belles-lettres

Front Cover
Éditions Klincksieck, 1895
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
List of members in vols. for 1857-64; the list in the vol. for 1857 covers period from founding of the academy.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 514 - Ce prix sera accordé au travail le plus méritant, relevant de chaque classe de l'Institut, qui se sera produit pendant une période de cinq ans. « II ira toujours à une œuvre originale, élevée, et ayant un caractère d'invention et de nouveauté. « Les membres de l'Institut ne seront pas écartés du concours. « Le prix sera toujours décerné intégralement. « Dans le cas où aucun ouvrage ne paraîtrait le mériter entièrement, sa valeur serait délivrée à quelque grande infortune...
Page 374 - ... les du royaume. Suivant ces lois, le prince le plus proche de la » couronne en est héritier nécessaire... il succède, non comme héri» tier, mais comme le monarque du royaume... par le seul droit de » sa naissance. Il n'est redevable de la couronne ni au testament de » son prédécesseur, ni à aucun édit, ni à aucun décret, ni enfin à » la libéralité de personne, mais à la loi. Cette loi est regardée
Page 58 - Vous aurez ainsi, madame, augmenté d'une éternelle reconnaissance les sentiments d'affection respectueuse avec lesquels j'ai l'honneur d'être votre très humble et très obéissant serviteur, LOUIS DE L'ESTORADE.
Page 513 - voulant honorer la mémoire de son mari et perpétuer son zèle pour tout ce qui touche aux gloires de la France», a, pur un acte en date du 3 décembre 1878, fait donation à l'Institut d'une rente de dix mille francs, destinée à fonder un prix annuel qui sera successivement décerné par chacune des cinq Académies.
Page 517 - L'Académie ne rend aucun des ouvrages imprimés ou manuscrits qui ont été soumis à son examen ; les auteurs des manuscrits ont la liberté d'en faire prendre des copies au Secrétariat de l'Institut. Le même ouvrage ne pourra pas être présenté en même temps à deux concours de l'Institut.
Page 513 - PRIX STANISLAS JULIEN. Par son testament olographe, en date du 26 octobre 1872, M. Stanislas JULIEN, membre de l'Institut, a légué à l'Académie des inscriptions et belles-lettres une rente de quinze cents francs pour fonder un prix annuel en faveur du meilleur ouvrage relatif à la Chine. L'Académie décerne le prix pour la première fois, et elle l'accorde à M.
Page 516 - ... janvier de l'année où le prix doit être décerné. — Ceux qui seront destinés aux concours pour lesquels les ouvrages imprimés ne sont point admis devront être écrits en français ou en latin. Ils porteront une épigraphe ou devise, répétée dans un billet cacheté qui contiendra le...
Page 511 - PRIX BORDIN. — M. Bordin, notaire, voulant contribuer aux progrès des lettres, des sciences et des arts, a fondé par son testament des prix annuels qui sont décernés par chacune des cinq Académies de l'Institut. — L'Académie rappelle qu'elle a proposé : — i° Pour l'année 1886 : I.
Page 511 - ... par le programme du concours. Sont admis à ce concours les ouvrages composés par des écrivains étrangers à la France. Sont exclus de ce concours les ouvrages des membres ordinaires ou libres, et des associés étrangers...
Page 376 - Il n'ya point en France d'autorité supérieure à celle de la loi ; le Roi ne règne que par elle, et ce n'est qu'au nom de la loi qu'il peut exiger l'obéissance.

Bibliographic information