Précis analytique des travaux de l' Académie. [With] Tables des matières, de 1876 à 1911, par E. Chardon

Front Cover
1883
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 476 - Études sur la condition de la classe agricole et l'état de l'agriculture en Normandie au moyen âge. 1903, in-8
Page 38 - T'OI que j'ai recueilli sur sa bouche expirante •*• Avec son dernier souffle et son dernier adieu, Symbole deux fois saint, don d'une main mourante, Image de mon Dieu ; Que de pleurs ont coulé sur tes pieds que j'adore, Depuis l'heure sacrée où, du sein d'un martyr, Dans mes tremblantes mains tu passas, tiède encore De son dernier soupir...
Page 299 - Si je cherche maintenant où et en quel sujet elles subsistent, éternelles et immuables comme elles sont, je suis obligé d'avouer un être où la vérité est éternellement subsistante et où elle est toujours entendue ; et cet être doit être la vérité même et doit être toute vérité ; et c'est de lui que la vérité dérive dans tout ce qui est et ce qui s'entend hors de lui.
Page 592 - Chaque ouvrage manuscrit doit porter en tête une devise qui sera répétée" sur un billet cacheté, contenant le nom et le domicile de l'auteur. Les billets ne seront ouverts que dans le cas où le prix serait remporté.
Page 275 - ... c'est une conversation entre lui et son auditeur; les comparaisons viennent à propos dissiper tous les doutes : nous l'avons vu descendre jusqu'aux dernières grossièretés de la populace, pour la redresser. Saint Bernard a été un prodige dans un siècle barbare : on trouve en lui de la délicatesse , de l'élévation, du tour, de la tendresse et de la véhémence. On est étonné de tout ce qu'il ya de beau et de grand dans les Pères , quand on connaît les siècles où ils ont écrit.
Page 14 - ... Même attrait pour les théories générales, les systèmes complets de législation et l'exacte symétrie dans les lois ; même mépris des faits existants; même confiance dans la théorie; même goût de l'original, de l'ingénieux et du nouveau dans les institutions; même envie de refaire à la fois la constitution tout entière suivant les règles de la logique et d'après un plan unique, au lieu de chercher à l'amender dans ses parties. Effrayant spectacle...
Page 598 - Du LOUAGE D'INDUSTRIE, du mandat et de la commission en droit romain, dans l'ancien droit français et dans le droit actuel, par J.-J.
Page 304 - C'est l'idée générale du beau spirituel dont il est question. Rendons-la plus sensible en la développant. Je distingue ici , comme dans les deux premiers discours , trois sortes de beau : un beau essentiel, qui plaît à l'esprit pur, indépendamment de toute institution, même divine; un beau naturel , qui plaît à l'esprit en tant qu'uni au corps , indépendamment de nos opinions et de nos goûts , mais avec une dépendance nécessaire des lois du Créateur, qui sont l'ordre de la nature ;...
Page 40 - Créature d'un jour qui t'agites une heure, De quoi viens-tu te plaindre et qui te fait gémir? Ton âme t'inquiète, et tu crois qu'elle pleure; Ton âme est immortelle, et tes pleurs vont tarir. Tu te sens le cœur pris d'un caprice de femme. Et tu dis qu'il se brise à force de souffrir. Tu demandes à Dieu de soulager ton âme : Ton âme est immortelle, et ton cœur va guérir. Le regret d'un instant te trouble et te dévore; Tu dis que le passé te voile l'avenir. Ne te plains pas d'hier; laisse...
Page 38 - Ce qu'elle te disait quand sa faible parole N'arrivait plus qu'à toi ; A cette heure douteuse où l'âme recueillie, Se cachant sous le voile épaissi sur nos yeux, Hors de nos sens glacés pas à pas se replie...

Bibliographic information