Compte rendu des travaux, Volume 1

Front Cover
Société bibliographique, 1879
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 50 - C'est à elle qu'on montre les grands mystères purs et la naissance même du Jour et de la Nuit. Car elle a des yeux pour ne pas voir et des oreilles pour ne pas entendre et une bouche qui est pour ne pas parler.
Page 393 - J'irai m'asseoir là-bas pour entendre l'écho. Je fis ce qu'il demandait, et, quand j'eus fini, il revint à moi en répétant les paroles naïves du cantique : Gloire à Dieu dans les cieux et paix sur la terre aux hommes de bonne...
Page 325 - Vienne ; le Bulletin de la Société d'archéologie et de statistique de la Drame, à Valence sous l'intelligente direction de MM.
Page 64 - Histoire de la réserve héréditaire et de son influence morale et économique (Couronné par l'Académie des sciences morales et politiques).
Page 323 - Revue archéologique, ou Recueil de documents et de mémoires relatifs à l'étude des monuments, à la numismatique et à la philologie de l'antiquité et du moyen âge, publiés par les principaux archéologues français et étrangers, et accompagnés de planches gravées d'après les monuments originaux.
Page 542 - Bibliothèque des écrivains de la Compagnie de Jésus, ou notices bibliographiques 1° de tous les ouvrages publiés par les membres de la compagnie de Jésus depuis la fondation de l'ordre jusqu'à nos jours; 2°...
Page 431 - Les corporelles sont huit : donner à manger à ceux qui ont faim , donner à boire à ceux qui Ont soif, vêtir les nus, loger les passants, visiter les malades, visiter les prisonniers, racheter les captifs, ensevelir les morts.
Page 219 - ... anglais et français, grenadiers, montagnards, miliciens et sauvages, vous vous lèverez, non pas pour une gloire comme celle que nous, faibles mortels, nous entreprenons de vous donner, non pas pour une gloire d'un siècle ou de plusieurs siècles, mais pour une gloire sans terme et sans limites, et qui commencera avec la grande revue que Dieu lui-même passera, quand les temps ne seront plus!(l) (1) M.
Page 432 - A l'égard du peuple, il sera • toujours sot et barbare... ce sont des bœufs auxquels il faut un joug, un aiguillon et du foin.
Page 80 - Mais quoique la foi soit au-dessus de la raison, il ne peut jamais y avoir de véritable désaccord entre la foi et la raison ; car c'est le même Dieu qui révèle les mystères et communique la foi, qui a répandu dans l'esprit humain la lumière de la raison et Dieu ne peut se nier lui-même, ni le vrai contredire jamais le vrai. Cette apparence imaginaire de contradiction vient principalement ou de ce que les dogmes de la foi...

Bibliographic information