Mémoires de la Société des antiquaires de Picardie

Front Cover
1865
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 352 - Rapport fait à l'Académie des inscriptions et belles-lettres, au nom de la commission des antiquités de la France; par M. Lenormant. Lu dans la séance publique annuelle du 16 août 1850. Imp. de F. Didot, à Paris. 1850. In-4° de 4 f.
Page 375 - Gatien son prédécesseur (2). Peut-être nous trouvera-t-on déjà trop long sur un point qu'on appellera de détail; mais, à notre avis, nous ne pouvions laisser sans une réponse définitive cette objection continuelle de l'autorité de S. Grégoire de (1) Singularités historiques et littéraires, contenant plusieurs recherches, découvertes et éclaircissemens sur un grand nombre de difficultés de l'histoire ancienne et moderne. Ouvrage historique et critique.
Page 293 - Mais plus tard, une nuance de superstition vint entacher le culte de celui qui, selon la légende, avait passé successivement du service d'un roi à celui du diable et du service du diable à celui de Jésus-Christ. On s'imagina qu'on était à l'abri de tout danger, pour le reste de la journée, quand on avait jeté un...
Page 350 - Recherches sur l'époque de la prédication de l'évangile dans les Gaules et en Picardie et sur le temps du martyre de saint Firmin, premier évêque d'Amiens et de Pampelune, en réponse à un Rapport de M.
Page 395 - Pierre? Rien n'est plus certain. En 417 le pape Zozime avait écrit : « On ne doit, » sous aucun prétexte, déroger à l'antique privilège de la » ville métropolitaine d'Arles. C'est à elle la première » que fut envoyé, de ce siège, le grand pontife Trophime, » et de cette source les ruisseaux de la Foi se répandirent » pour arroser toutes les Gaules (1). » Nous renvoyons à un autre endroit l'indication de divers documents, concernant S. Trophime, et d'autres monuments relatifs à...
Page 365 - Tours dans lequel nous lisons au chapitre xxvm du livre 1" de son Historia Francorum (i) que sous le règne de Dèce « sept prêtres ordonnés évèques furent en» voyés prêcher dans les Gaules, comme le raconte l'his» toire de la passion du saint martyr Saturnin. Elle dit » en effet : sous les consuls Dèce et Gratus, comme il est » retenu par un souvenir fidèle, la cité de Toulouse avait » commencé à avoir Saint Saturnin pour premierévèque. » Ceux-ci furent donc envoyés: aux Tourangeaux,...
Page 386 - Seigneur s'est rapidement développé etaété prêché dans le monde entier, c'est une vérité incontestable pour tous ceux qui connaissent les Pères de l'Église et les historiens ecclésiastiques. Vers l'an 140, S. Justin, martyr, qui porta le premier le nom de philosophe chrétien, discutant avec le juif Tryphon, lui disait qu'il « n'est pas une seule race de » mortels grecs ou barbares, ou de quelque nom qu'on » puisse les appeler, soit des peuplades scythes qui ha» bitent leurs chars...
Page 294 - Abbéville, c'était le patron des scieurs de long qui ont besoin d'une grande énergie musculaire pour exercer leur fatigant métier; sur les bords de la Somme, c'était le patron des mariniers qui, le 25 juillet, élisaient à Bray un roi et une reine, en enviant peut-être à leur glorieux protecteur le privilège qu'il avait de traverser les fleuves sans le secours d'une barque ; à Doullens, les jeunes gens des environs, avant de prendre part à des jeux qui nécessitaient le déploiement d'une...
Page 415 - Quel enfin ce lieu où tout nous semble plus grand que nous? 0 Marseille , tu vis venir l'hôte qui habita le premier cette montagne. Tu vis descendre d'une barque la frêle créature qui t'apportait la seconde visite de l'Orient. La première t'avait donné ton port, tes murailles, ton nom, ton existence même ; la seconde te donna mieux encore, elle te confia les reliques vivantes de la vie de Jésus-Christ , les âmes qu'il avait le plus tendrement aimées sur la terre, et, pour ainsi dire , le...
Page 387 - Nous sommes d'hier, et déjà nous avons rempli la terre et tout ce qui est à vous : les villes, les îles, les postes fortifiés, les municipes, les bourgades, les camps eux-mêmes, les tribus, les décuries, le palais, le sénat, le forum ; nous ne vous avons laissé que les temples...

Bibliographic information