Revue d'Ardenne et d'Argonne, Volumes 15-16

Front Cover
1908
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
"Inventaire sommaire de la collection de notes & documents sur l'histoire des Ardennes, réunis par le marquis Olivier de Gourjaultet déposés à la Bibliothéque de Sedan," by Jules Letellier and Paul Collinet, v. 10, 1903, p. [93]-139, 153-172.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 25 - Le jeune homme, devant les laideurs de ce monde, Tressaille dans son cœur largement irrité, Et, plein de la blessure éternelle et profonde, Se prend à désirer sa sœur de charité.
Page 181 - Enfin, de son vil échafaud, Le clown sauta si haut, si haut ! Qu'il creva le plafond de toiles Au son du cor et du tambour, Et, le cœur dévoré d'amour, Alla rouler dans les étoiles.
Page 25 - Aveugle irréveillée aux immenses prunelles Tout notre embrassement n'est qu'une question : C'est toi qui pends à nous, porteuse de mamelles; Nous te berçons, charmante et grave Passion.
Page 50 - Je jure d'être fidèle à la Nation, à la Loi et au Roi et de maintenir de tout mon pouvoir la Constitution du Royaume, décrétée par l'Assemblée Nationale Constituante aux années 1789, 1790 et 1791.
Page 5 - Commission seront invités à prendre l'engagement de ne détruire ni modifier l'état des lieux ou leur aspect, sauf autorisation spéciale de la Commission et approbation du Ministre de l'Instruction publique et des Beaux-Arts. Si cet engagement est donné, la propriété sera classée par arrêté du Ministre de l'Instruction publique et des Beaux-Arts.
Page 5 - Les propriétaires des immeubles désignés par la Commission seront invités à prendre l'engagement de ne détruire ni modifier l'état des lieux ou leur aspect, sauf autorisation spéciale de la Commission et approbation du Ministre de l'Instruction publique et des BeauxArts.
Page 2 - Certainement il faut changer la division actuelle par provinces, parce qu'après avoir aboli les prétentions et les privilèges , il serait imprudent de laisser subsister une administration qui pourrait offrir des moyens de les réclamer et de les reprendre.
Page 98 - J'ai mon fémur! J'ai mon fémur! J'ai mon fémur! C'est cela que depuis quarante ans je bistourne Sur le bord de ma chaise aimée en noyer dur; L'impression du bois pour toujours y séjourne; Et quand j'apercevrai, moi, ton organe impur, A tous tes abonnés, pitre, à tes abonnées, Pertractant cet organe avachi dans leurs mains, Je ferai retoucher, pour tous les lendemains Ce fémur travaillé depuis quarante années!
Page 24 - L'étoile a pleuré rosé au cœur de tes oreilles, L'infini roulé blanc de ta nuque à tes reins La mer a perlé rousse à tes mammes vermeilles Et l'Homme saigné noir à ton flanc souverain.
Page 24 - Le jeune homme dont l'œil est brillant, la peau brune, Le beau corps de vingt ans qui devrait aller nu, Et qu'eut, le front cerclé de cuivre, sous la lune Adoré, dans la Perse, un Génie inconnu, Impétueux avec des douceurs virginales Et noires, fier de ses premiers entêtements, Pareil aux jeunes mers, pleurs de nuits estivales Qui se retournent sur des lits de diamants...

Bibliographic information