Séances générales tenues à ... en ... par la Société française pour la conservation des monuments historiques, Volume 52

Front Cover
Derache, 1886
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page iii - LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE D'ARCHÉOLOGIE ORIGINE DE LA SOCIÉTÉ La fondation de la Société française d'Archéologie, pour la description et la conservation des monuments, eut lieu à Caen, le 23 juillet 1834, et les statuts, pré?
Page 259 - Bulletin de la Société des sciences, belles-lettres et arts du département du Var, séant à Toulon, 27e année. Toulon, 1860, in-8. VIENNE (HAUTE-). — Bulletin de la Société archéologique et historique du Limousin, tome IX.
Page 272 - ... sa netteté. Le vase était dissimulé dans l'épaisseur de la voûte ou de la corniche ; l'orifice seul s'ouvrait aux yeux; encore disparaissait-il quelquefois, à ceux du moins qui le regardaient de loin, dans des feuilles d'acanthe à moitié recourbées, et presque toujours dans la pénombre d'un pilastre ou d'une corniche. Mais, comme on ne s'attendait pas à rencontrer ces vases, on n'a pu le plus souvent observer leur position. Le temps, du reste, avait achevé de les dissimuler sous quelque...
Page 1 - Donner une vue d'ensemble des principaux travaux accomplis, soit par les Sociétés savantes, soit par les particuliers. :2. Découvertes préhistoriques dans le Forez.
Page 50 - Nous devons cela au lieu de notre naissance et de notre demeure, de le rendre plus honoré et renommé qu'il nous est possible »; par M.
Page 2 - Etudier le* centres de fabrication de céramique antique, donner les listes des potiers et faire connaître les formes et les décorations des vases. — Fixer l'époque extrême de l'emploi des tuiles romaines à rebords. 7. Signaler les principaux monuments d'architecture religieuse du Forez, aux différentes époques, et indiquer leurs caractères particuliers, en insistant sur la nature des matériaux et l'influence du climat. — Indiquer les monuments dont la date est certaine et qui, par suite,...
Page 257 - Rome, il est vrai; mais j'en pourrais faire voir n dans plusieurs endroits de l'Italie et dans beaucoup des villes de la « Grèce. Pour preuve n'avons-nous pas L. Mummius qui, après avoir « fait abattre un théâtre à Corinthe, en transporta à Rome les vases « d'airain, qu'il choisit parmi les dépouilles pour les consacrer dans le « temple de la Lune? N'avons-nous pas encore plusieurs habiles archi...
Page 317 - ... fait digne d'être mis en lumière que la popularité des peintres italiens à la cour d'Avignon, alors que, pour l'architecture et. la sculpture, les papes s'adressaient exclusivement à des artistes français, on ne peut affirmer que tous les peintres nommés ci-dessus soient venus d'outre-monts. D'ailleurs, parmi les artistes chargés de la décoration des palais et des églises d'Avignon , avant ou après cette époque , il en est dont le nom rappelle une origine française, notamment maître...
Page 314 - Comminges, es-tu ce peintre qui, au temps du roi Clotaire, barbouillait en treillis les murailles et les voûtes des oratoires (1).
Page 317 - Avignon en 1365 et 1367, étaient nés, l'un à Toulouse, l'autre à Carcassonne. Jean de Juviac, connu en 1396, venait du diocèse de Laon. Les artistes des Pays-Bas ne fréquentèrent le Midi ou tout au moins n'y tinrent un rang considérable et prépondérant même, qu'après le retour de la Papauté sur les rives du Tibre. « Le recours constant qu'eurent successivement à ces gens d'une contrée si éloignée et si peu parente de la Provence le roi René, les premiers parlementaires d'Aix, puis...

Bibliographic information