Annuaires des cinq départements de l'ancienne Normandie, Volume 40

Front Cover
1874
1 Review
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
User Review - Flag as inappropriate

Virey p 448

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 474 - L'Association Normande a pour but d'encourager les progrès de la morale publique, de l'enseignement élémentaire, de l'industrie agricole, manufacturière et commerciale, etc...
Page 478 - Il fallait donc des réunions autres que celles des académies et des Sociétés anciennes , des réunions fondées sur des bases plus larges , où chacun pût apporter le tribut de son expérience et de ses études en échange de notions et d'instructions nouvelles...
Page 448 - Brouage et Fontenay, Maran, Saincte, Mesle, la Meure et villes dauphinoises, La Gascogne et Thetis, vous honorables noises, Et vous, cent mille hazards par miracle passe^, Qui m'ont souvent faict mettre au rang des trespasse^.
Page 480 - Caumont président du congrès , ils voulurent rendre hommage à l'homme éminent qui avait pris l'initiative de nombreuses institutions scientifiques et avait tout fait pour la décentralisation et le développement intellectuel. Ce fut en 1839 que M. de Caumont fonda l'Institut des provinces. Cette institution-, la plus éminente des académies de province , était le complément nécessaire des congrès; car les congrès ne se réunissant qu'une fois par an dans des lieux éloignés les uns des...
Page 461 - I. 1 , p. 400. faite en 1582, par un avocat inconnu. Nul ne cherchera jamais à tirer de l'obscurité ce Tyrtée d'occasion ; mais les quatre vers suivants sont dignes de figurera côté de ceux de Nérée : La France (quoi qu'on die) est pleine en toutes pars, De poudres, de vaisseaux, d'armes et de soudars : Vous crevez de moyens, seulement qu'on s'efforce , Le droit et le cœur sont les deux tiers de la force. Lorsque Henri IV fut monté sur la trône , la muse française , si royaliste en somme...
Page 128 - Jntland, et une plus petite en Séeland. Le porc du Jutland a le corps allongé et le dos un peu courbé; il a en même temps de longues jambes , et il est un peu oreillard ; il donne , dans la seconde année , de 100 à 150 kil. de lard. Il s'exporte annuellement du Jutland au-delà de 10,000 porcs, et 600,000 kil. de lard. Le porc de Séeland est petit; il a des oreilles relevées, un corps raccourci et un dos fortement garni de soies. Dans la seconde année de l'engrais, il pèse de 50 à 75 kil....
Page 87 - Lorsqu'on veut procéder au mesurage d'un bœuf, celui qui opère se place près de l'épaule gauche de l'animal , et , tenant d'une main l'extrémité non divisée de la mesure sur le garrot du bœuf, il passe l'autre extrémité entre les deux jambes du bœuf. Par exemple, derrière la. jambe gauche et en avant de la jambe droite...
Page 119 - ... il tâche de donner à peu près autant de temps pour le premier que pour le second. Si l'on parquait en hiver, on pourrait ne faire qu'un parc chaque jour, parce que, dans cette saison, les bêtes à laine rendent peu de fiente et d'urine, et que le froid ne permet pas au berger de changer son parc dans la nuit.
Page 50 - ... l'accouplement doit avoir lieu dans le degré le plus rapproché : de cette manière, on est plus sûr de perpétuer les qualités distinctives de la race, qu'en accouplant des individus d'une parenté plus éloignée. On a prétendu que les descendants des animaux produits par un accouplement en proche parenté dégénéraient , c'est-à-dire, perdaient les qualités distinctives de...
Page 459 - Chariot, églogue pastorelle à onze personnages, sur les misères de la France et sur la trèsheureuse et miraculeuse délivrance de très-magnanime et très-illustre prince, Mgr le duc de Guise. Béliard n'était point un si méchant poète , — Guisard sans doute, mais comme tout lettré , pacifique avant tout. Quand il chante la paix, il n'est inférieur ni à Vauquelin , ni à Champrepus : Dans Chariot, Mopse, le berger, Qui connaît les secrets plus secrets de nature, a ru le vol sinistre...

Bibliographic information