Histoire de France, Volume 4

Front Cover
Krabbe, 1852
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 333 - La crainte d'une excommunication « injuste ne doit pas nous empêcher de faire notre devoir, » par laquelle on prétendait légitimerle mépris des censures qui avaient été portées dans l'affaire de Jansénius.
Page 256 - il a fallu que je lui ordonne de se retirer, parce que tout ce « qui passait par lui perdait de la grandeur et de la force qu'on « doit avoir en exécutant les ordres d'un roi de France.
Page 116 - Il se précipite; et si je me précipitais avec lui, j'y ferais peut-être mieux mes affaires que lui; mais je m'appelle Louis de Bourbon, et je ne veux pas ébranler la couronne. Ces diables de bonnets carrés sont-ils enragés, de m'engager ou à faire demain la guerre civile, ou à les étrangler eux-mêmes, et à mettre sur leurs têtes et sur la mienne un gredin de Sicile qui nous perdra tous à la tin?
Page 133 - Est-il possible, dit-il, monsieur, qu'un prince du sang de France propose de donner séance sur les fleurs de lis à un député du plus cruel ennemi des fleurs de lis?
Page 337 - Après avoir reçu le viatique, il m'appela, et me dit : Mon neveu, j'ai fait un testament où je vous ai conservé tous les droits que vous donne votre naissance ; je vous recommande le dauphin, servez-le aussi fidèlement que vous m'avez servi, et travaillez à lui conserver son royaume ; s'il vient à manquer vous serez le maître, et la couronne vous appartient.
Page 244 - Je connais, ajoutait-il en finissant, la force des troupes impériales, les « généraux qui les commandent, le pays où je suis; je prends tout sur moi. « et je me charge des événements.
Page 205 - ... chacun sait les malheurs qu'ont produits les assemblées du parlement : je veux les prévenir désormais. J'ordonne donc qu'on cesse celles qui sont commencées sur . les édits que j'ai fait enregistrer en lit de justice.
Page 336 - Huet, Fléchier, l'abbé de Fleury, élevaient ses « enfants. C'est avec cet auguste cortège de génies immortels que Louis XIV, « appuyé sur tous ces grands hommes, qu'il sut mettre et conserver à leur « place, se présente aux regards de la postérité.
Page 337 - J'ai fait les dispositions que j'ai cru les plus sages'; mais comme on ne saurait tout prévoir, s'il ya quelque chose qui ne soit pas bien , on le changera.
Page 323 - J'en souffrirai moins dans l'autre monde. Mais suspendons mes douleurs sur les malheurs domestiques et voyons ce qui se peut faire pour prévenir ceux du royaume.

Bibliographic information