De l'Eglise gallicane dans son rapport avec le Souverain Pontife: pour servir de suite a l'ouvrage intitulé Du Pape

Front Cover
J.B. Pélagaud et Cie., 1854 - 358 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 30 - L'esprit de parti concentré se transforme en rage incurable. Des ministres , des magistrats, des savants, des femmelettes du premier rang, des religieuses fanatiques, tous les ennemis du SaintSiége, tous ceux de l'unité, tous ceux d'un ordre célèbre leur antagoniste naturel, tous les parents, tous les amis, tous les clients des premiers personnages de l'association , s'allient au foyer commun de la révolte. Ils crient, ils s'insinuent, ils calomnient, ils intriguent, ils ont des imprimeurs,...
Page 72 - Dieu, je n'ai d'attache sur la terre qu'à la seule Église catholique, apostolique et romaine, dans laquelle je veux vivre et mourir, et dans la communion avec le pape son souverain chef, hors de laquelle je suis très persuadé qu'il n'ya point de salut.
Page 86 - ... un homme de génie, auteur d'un système, à la fois philosophique et consolant, sur le dogme redoutable qui a tant fatigué l'esprit humain, système qui n'a jamais été condamné et qui ne le sera jamais ; car tout système publiquement enseigné dans l'Eglise catholique pendant trois siècles, sans avoir été condamné, ne peut être supposé condamnable (i) ; système qui présente après tout le plus...
Page 72 - Mais c'est surtout sous le point de vue religieux que Pascal doit être envisagé; il a fait sa. profession de foi dans les Lettres provinciales; elle mérite d'être rappelée : Je vous déclare donc , dit-il , que je n'ai , grâce à Dieu, d'attache sur la terre qu'à la seule Eglise catholique , apostolique et romaine...
Page 287 - ... répondant durant tant de siècles à toutes sortes de questions de doctrine, de discipline, de cérémonies, qu'une seule de leurs réponses se trouve notée par la souveraine rigueur d'un concile œcuménique ; ces fautes particulières n'ont pu faire aucune impression dans la chaire de saint Pierre. Un vaisseau qui fend les eaux n'y laisse pas moins de vestiges de son passage.
Page 45 - L'Église catholique , dit-il dans son pamphlet contre l'Église gallicane, établie pour croire et pour aimer , ne dispute qu'à regret. Si on la force d'entrer en lice , elle voudrait au moins que le peuple ne s'en mêlât pas. Elle parle donc volontiers latin. » L'aveu est naïf et digne de l'avocat des temps gothiques.
Page 20 - choisis , dit-il à ses apôtres, ce n'est pas vous qui m'a»vez choisi. » Je trouve mille passages sur ce ton., Je les entends tous ; et quand je vois le contraire , je dis : c'est qu'ils ont voulu parler communément; c'est comme quand on dit que Dieu s'est repenti, qu'il est en furie; c'est qu'ils parlent aux hommes , et je me tiens à cette première et grande vérité , qui est toute divine , qui me représente Dieu comme Dieu...
Page 19 - ... la soumission à la volonté de Dieu. Vous voyez comme il nous la représente souveraine, faisant tout, disposant de tout, réglant tout, je m'y tiens : voilà ce que j'en crois ; et si , en tournant le feuillet, ils veulent dire le contraire pour ménager la chèvre et les choux, je les traiterai sur cela comme ces ménageurs politiques...
Page 73 - Si mes lettres sont condamnées à Rome, ce que j'y condamne est condamné dans le ciel : Ad tuum, Domine Jesu, tribunal appelle.
Page 34 - II n'est ni assez bon ni assez mauvais pour venir d'ailleurs. Il est aussi impossible d'y trouver une absurdité ou un solécisme qu'un aperçu profond ou un mouvement d'éloquence ; c'est le poli , la dureté et le froid de la glace.

Bibliographic information