Annuaire des cinq départements de la Normandie, Volume 71

Front Cover
1904
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 398 - ... personnes exerçant la même profession, des métiers similaires, ou des professions connexes concourant à l'établissement de produits déterminés, pourront se constituer librement sans l'autorisation du gouvernement. ART. 3. Les syndicats professionnels ont exclusivement pour objet l'étude et la défense des intérêts économiques, industriels, commerciaux et agricoles.
Page 150 - On voit, dit-il, certains animaux farouches, des mâles et des femelles, répandus dans la campagne, noirs, livides, nus, et tout brûlés du soleil, attachés à la terre qu'ils fouillent et remuent avec une opiniâtreté invincible. Ils ont comme une voix articulée, et quand ils se lèvent sur leurs pieds, ils montrent une face humaine, et en effet ils sont des hommes; ils se retirent la nuit dans des tanières, où ils vivent de pain noir, d'eau et de racines.
Page 71 - ... il n'ya guère pourtant de colon qui n'ait un bon habit de drap, et qui ne soit bien chaussé et bien nourri.
Page 481 - France entière pour sauver ce qui pouvait être sauvé , et pour découvrir non-seulement les monuments , mais, ce qui était plus rare encore, les hommes qui pouvaient les aimer et les comprendre. Il nous a tous éclairés, encouragés, instruits et rapprochés les uns des autres. Qui pourrait dire les obstacles, les mécomptes, les dégoûts de tout genre contre lesquels il a dû lutter pendant cette laborieuse croisade de vingt-cinq années?
Page 258 - C'est le chien qui fait passer la société humaine de l'état sauvage à l'état patriarcal, en lui donnant le troupeau; sans le troupeau, pas de subsistance assurée, pas de gigot ni de rosbif à volonté, pas de laine, pas de burnous, pas de temps à perdre; par conséquent, pas d'observations astronomiques, pas de sciences, pas d'industrie; c'est le chien qui a fait à l'homme ces loisirs.
Page 149 - Dans de grandes huttes qu'on appelle maisons, on voit des animaux qu'on appelle hommes, qui vivent le plus cordialement du monde pêle-mêle avec d'autres animaux domestiques. Une certaine pierre dure, noire et gluante, composée, à ce qu'on dit, d'une espèce de seigle, est la nourriture des maîtres de la maison. Qu'on...
Page 81 - La nourriture ordinaire est du pain trempé dans de l'eau salée, que ce n'est pas la peine de dire qu'on y met du beurre; pour de la chair, on en mange le jour du mardi gras , le jour des Pâques et le jour de la fête du patron.
Page 149 - Le peuple de nos campagnes vit dans une misère affreuse , sans lits , sans meubles ; la plupart même , la moitié de l'année , manquent du pain d'orge et d'avoine qui fait leur unique nourriture et qu'ils sont obligés d'arracher de leur bouche et de celle de leurs enfants pour payer les impositions ». On peut voir la même chose en Sicile.
Page 366 - Nicolas, et là, accroupies àl'entour d'une petite mare appelée trou de saint Nicolas, elles ne cherchent ni à se mirer dans son eau troublée, ni encore moins à en boire, car c'est précisément au contraire qu'elles s'efforcent. Il faut renoncer à décrire les grivoiseries qui accompagnent cette coutume rustique, dernier vestige du plus grossier paganisme . Le grand...
Page 105 - Sur cela, le maître l'adjure de dire à qui il distribuera la portion du gâteau qu'il tient en sa main. L'enfant le nomme ainsi qu'il lui tombe en la pensée, sans acception de la dignité des personnes , jusqu'à ce que la part est donnée à...

Bibliographic information