La Guadeloupe: renseignements sur l'histoire, la flore, la faune, la géologie, la minéralogie, l'agriculture, le commerce, l'industrie, la législation, l'administration, Part 2

Front Cover
Imprimerie du gouvernement, 1896
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 216 - La propriété du sol emporte la propriété du dessus et du dessous. Le propriétaire peut faire au-dessus toutes les plantations et constructions qu'il juge à propos, sauf les exceptions établies au titre Des servitudes ou services fonciers.
Page 383 - Eh ! Monsieur, quand le feu est à la maison, on ne s'occupe pas des écuries. — On ne dira pas, Monsieur, que vous parlez comme un cheval — repartit Bougainville » qui s'empressa de se rendre HU poste d'honneur du Canada.
Page 231 - Barbey, écuyer, un écu d'azur à deux bars adossés d'argent, et au chef de gueules, chargé de trois besans d'or ; cet écu timbré d'un casque de profil orné de ses lambrequins d'or, d'azur, d'argent et de...
Page 386 - France, comme chênes, ormes, fresnes , noyers, pruniers, ifs, cèdres, vignes, aubépines qui portent fruits aussi gros que prunes de Damas, et autres arbres sous lesquels croît aussi bon chanvre que celui de France , lequel vient sans semence ni labeur.
Page 315 - Soubise revint pas à pas, puis il se sauva de nouveau à Eisenach devant quelques escadrons prussiens laissés à Gotha. « Les qualités brillantes du roi de Prusse avaient fait une telle impression sur l'imagination française, que la plupart de nos officiers, en marchant contre lui, tenaient tous les propos qui pouvaient refroidir le courage de leurs soldats...
Page 334 - Montcalm, dans un rapport au ministre, du 18 septembre, résume ainsi la situation : « Manque de vivres ; le peuple réduit à un quarteron de pain. Il faudra peut-être encore réduire la ration du soldat. Peu de poudre, pas de souliers. » Les efforts de Machault avaient produit, en France, tous leurs effets, mais on n'avait plus les éléments pour recruter de bons matelots. La prévoyance infernale de l'ennemi qui avait fait prisonniers nos matelots de commerce, avait creusé un vide qu'on no...
Page 369 - ... serait fort à craindre qu'elles ne fussent interceptées par les Anglais dans le passage ; et comme le roi ne pourrait jamais vous envoyer des secours proportionnés aux forces que les Anglais sont en état de vous opposer, les efforts que l'on ferait ici pour en procurer n'auraient d'autre effet que d'exciter le ministère de Londres à en faire de plus considérables pour conserver la supériorité qu'il s'est acquise dans cette partie du continent.
Page 79 - ... seigneur roy de la Grande-Bretagne jugera en avoir besoin pour l'exécution de son dessein : et lesdites troupes seront transportées par les vaisseaux du roy de la Grande-Bretagne en tels lieux et ports qu'il jugera le plus à propos pour le bien de son service et du jour de leur embarquement seront payées, ainsy qu'il est dit, par sa majesté très chrestienne, et obéiront aux ordres dudit seigneur roy de.
Page 402 - Héros du Nord, je savais bien Que vous avez vu les derrières Des guerriers du roi très chrétien A qui vous taillez des croupières; Mais que VOS rimes familières Immortalisent les beaux eus De ceux que VOUS avez vaincus, Ce sont des faveurs singulières. Nos blanc-poudrés sont convaincus De tout ce que vous savez faire ; Mais les ans, les its et les us A présent ne vous touchent guère.
Page 56 - ... soit des ports du royaume, qui ayant touché à un port étranger, ou à Saint-Pierre et Miquelon, entreront dans un des ports d'entrepôt, seront tenus, sous les mêmes peines de confiscation et d'amende, d'arborer, à trois lieues au large, une flamme ou marque distinctive, telle qu'elle sera indiquée par l'amirauté, afin qu'au moment de leur arrivée il puisse être envoyé des commis à bord par le bureau de Sa Majesté.

Bibliographic information