Bulletins de la Société de l'histoire de Normandie, Volume 13

Front Cover
1925
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
Table des noms de lieux et des noms d'hommes" for v. 1-4, in v. 4, p. [413]-626.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 370 - ... car tel est nostre plaisir; et afin que ce soit chose ferme et stable à tousjours, nous avons fait mettre nostre scel à ces dites présentes, sauf en autres choses nostre droit et l'autruy en toutes.
Page xviii - Commissaire délégué, et, lorsqu'il y aura lieu, de l'avis du Comité intéressé, portant que le travail est digne d'être publié. Cette déclaration est imprimée au verso de la feuille du titre du premier volume de chaque ouvrage. Le Conseil, vu la déclaration de M.
Page xviii - ART. 16. — Aucun volume ou fascicule ne peut être livré à l'impression qu'en vertu d'une délibération du Conseil, prise au vu de la déclaration du Commissaire délégué, et, lorsqu'il y aura lieu, de l'avis du Comité intéressé, portant que le travail est digne d'être publié.
Page 71 - ACTE DE CONCESSION DE L'ILE D'ANTICOSH. JACQUES DUCHESNEAU, chevalier, conseiller du roy en ses conseils, intendant de la justice, police et finances en Canada, Acadie, Terre-Neuve et autres pays de la France Septentrionale.
Page 103 - ... et in hanc publicam formam redegi, signoque et nomine meis solitis et consuetis signavi, rogatus et requisitus in fidem et testimonium omnium et singulorum premissorum.
Page 383 - Sedis vel legatorum ejus litteras impetrarint, etiam si per eas ad inhibitionem, reservationem et decretum vel alias quomodolibet sit processum, quibus omnibus...
Page 408 - Pottier, membre correspondant du comité des travaux historiques et scientifiques du ministère de l'Instruction publique et des Beaux-Arts, officier de l'Instruction publique.
Page 276 - J'ai relevé consciencieusement ces notes, dont beaucoup se rapportaient aux questions mises à l'étude par le Comité des Travaux historiques et scientifiques, en vue du Congrès des sociétés savantes de 1907.
Page 134 - Gauchelin fit cette question : « Pourquoi paraît-il à « vos talons une si grande masse de sang coagulé ? » Le chevalier répondit : « Ce n'est pas du sang , c'est « du feu ; et il me paraît d'un poids plus grand que « si je portais sur moi le mont Saint-Michel. Comme « je me servais d'éperons précieux et fort pointus « pour arriver plus vite à répandre le sang, j'en porte « avec raison un énorme poids à mes talons. J'en suis « si intolérablement accablé , que je ne saurais ex«...
Page 359 - Discours prononcé à la séance de clôture du Congrès des Sociétés savantes à Paris, le samedi 22 mai 1937.

Bibliographic information