Histoire de l'art monumental dans l'antiquité et au moyen âge: suivie d'un traité de la peinture sur verre

Front Cover
Furne et compagnie, 1845 - 684 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 499 - Les forêts des Gaules ont passé à leur tour dans les temples de nos pères , et nos bois de chênes ont ainsi maintenu leur origine sacrée. Ces voûtes ciselées en feuillages, ces jambages , qui appuient les murs et finissent brusquement comme des troncs brisés , la fraîcheur des voûtes , les ténèbres du sanctuaire , les ailes obscures , les passages secrets, les portes abaissées , tout retrace les labyrinthes des bois dans l'Église gothique ; tout en fait sentir la religieuse horreur,...
Page 92 - Hélas ! je l'ai parcourue, cette terre ravagée ! J'ai visité les lieux qui furent le théâtre de tant de splendeur ; et je n'ai vu qu'abandon et que solitude. . J'ai cherché les anciens peuples et leurs ouvrages ; et je n'en ai vu que la trace, semblable à celle que le pied du passant laisse sur ia poussière. Les temples sont écroulés, les palais sont renversés, les ports sont comblés, les villes sont détruites, et la terre nue d'habitants n'est plus qu'un lieu désolé de sépulcres.
Page 123 - ... pharaon mort fut donc encore naturellement comparé au soleil se couchant et descendant vers le ténébreux hémisphère inférieur, qu'il doit parcourir pour renaître de nouveau à l'orient et rendre la lumière et la vie au monde supérieur (celui que nous habitons), de la même manière que le roi défunt devait renaître aussi soit pour continuer ses transmigrations, soit pour habiter le monde céleste et être absorbé dans le sein d'Ammon , le Père universel.
Page 648 - L'historien du monastère de Saint-Bénigne, qu' écrivait vers l'an 1052, assure qu'ii existait encore de son temps dans l'église de ce monastère un très-ancien vitrail, représentant le martyre de sainte Paschasie, et que cette peinture avait été retirée de la vieille église restaurée par Charles le Chauve.
Page 123 - C'est ce que démontre encore mieux le premier bas-relief qu'on trouve toujours à la gauche en entrant dans tous ces tombeaux. Ce tableau avait évidemment pour but de rassurer le roi vivant sur le fâcheux augure qui semblait résulter pour lui du creusement de sa tombe au moment où il était plein de vie et de santé : ce tableau montre en effet le pharaon en costume royal, se présentant au dieu Phré à tête d'épervier, c'est-à-dire au soleil dans tout l'éclat de sa course (à l'heure de...
Page 124 - V offre les images de ces quarante-deux assesseurs d'Osiris, mêlées aux justifications que le roi est censé présenter, ou faire présenter en son nom, à ces juges sévères, lesquels paraissent être chargés, chacun, de faire la recherche d'un crime ou péché particulier, et de le punir dans l'âme soumise à leur juridiction.
Page 201 - Romulus avait fait venir de Toscane des hommes qui lui apprirent les cérémonies et les formules qu'il fallait observer, comme pour la célébration des mystères. Ils firent creuser un fossé autour du lieu qu'on appelle maintenant le Comice; on y jeta les prémices de toutes les choses dont on use légitimement comme bonnes, et naturellement comme nécessaires. A la fin, chacun y mit une poignée de terre qu'il avait apportée du pays d'où il était venu; après quoi on mêla le tout ensemble...
Page 468 - Ceux-ci étaient divisés en groupes de dix hommes dirigés par un maître-maçon. Ils campaient autour des édifices qu'ils élevaient, et leur besogne achevée, ils allaient chercher fortune ailleurs. Il arrivait souvent qu'ils étaient secondés par les populations qui charriaient les matériaux , et par les seigneurs qui leur donnaient des gratifications en argent ou en objets de consommation nécessaires à la vie. » Mais pour se faire une idée exacte de la manière dont on bâtissait les...
Page 124 - La salle qui précède celle du sarcophage, en général consacrée aux quatre génies de l'amenti , contient , dans les tombeaux les plus complets , la comparution du roi devant le tribunal des 42 juges divins qui doivent décider du sort de son âme...
Page 448 - ... pas aisément. Le bas jusqu'à dix pieds de hauteur est revêtu de jaspe tout à l'entour; les balustres sont de bois doré; les châssis sont d'argent, et les carreaux de cristal ou de verre fin de toutes couleurs. Pour ce qui est des...

Bibliographic information