Page images
PDF
EPUB

de cette industrie célèbre, lorsque la mise en vente d'un objet moins élégant, mais plus bizarre que les autres, m'a permis de combler cette lacune. C'est un flacon en forme de trident, qui tire, selon moi, un nouvel intérêt de cette forme insolite, puisqu'au mérite de la difficulté vaincue se joint ici une allusion visible à la puissance marițime de cette Venise qui, non contente de se dire la reine de l'Adriatique, semblait vouloir associer la mer à ses destinées, en lui conférant le titre d'épouse du magistrat qui la gouvernait.

CH. GERVAIS.

La Revue de la Normandie continue avec un succès mérité ses intéressantes publications; les douze numéros de 1863 sont encore plus riches que ceux de 1862 en notices et en détails d'une véritable importance pour les études archéologiques; nous ne saurions trop en recommander la lecture à ceux qui cultivent cette branche des connaissances humaines. Que M. l'abbé Cochet, qui en est sous ce rapport le principal rédacteur, reçoive ici, pour cette œuvre qui lui doit tant, avec nos remerciments les mieux sentis, nos félicitations les plus sincères! A. CH.

La Société des Antiquaires de l'Ouest met au concours, pour l'année 1864, cette importante question :

« Donner la nomenclature et la description des tumuli, dolmens, menhirs, cromlechs, mottes, camps, fortifications quelconques en terre qui se trouvent encore ou peuvent avoir existé sur le territoire du Haut-Poitou. Décrire les objets qu'on y a découverts, rechercher leur origine et leur destination par la comparaison des objets, la configuration du terrain et l'étymologie des noms de lieux. Rechercher

notamment quels sont ceux de ces monuments qui appartiennent à l'âge de fer, à l'âge de bronze, à l'âge de pierre, ou même aux âges anté-historiques, tels que les cavernes qui recèlent dans leur sein des ossements d'hommes et d'animaux entremêlés d'instruments en silex. Déterminer enfin laquelle de ces périodes a laissé le plus de traces en Poitou et par suite quelle race humaine y a été prépondérante. »

Les mémoires ou notices devront être, avant le 1er. juillet 1864, adressés au Secrétaire de la Société, à Poitiers.

L'Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Clermont-Ferrand, touchée du vif intérêt qui s'attache aux origines de la langue, des mœurs, de la nationalité de l'Auvergne, a mis au concours, pour le mois de décembre de l'année 1867, le sujet suivant :

Travail sur la langue celtique parlée par nos ancêtres, avec indication des traces qui en restent dans les dialectes aujourd'hui en usage dans la Haute et la Basse-Auvergne.

Le prix sera une médaille d'or; les manuscrits devront être remis, avant le dernier jour du mois de juillet 1867, à M. Maury, secrétaire perpétuel de la Compagnie.

Société des Antiquaires de la Morinie.

CONCOURS DE 1864. Une médaille d'or de 300 fr. sera décernée à une bonne Généalogie historique de la famille Sainte-Aldegonde et de ses diverses branches. en Artois et en Flandre.

CONCOURS DE 1865. 1o. Une médaille d'or de 300 fr. sera accordée à la meilleure Étude sur le Commerce de St.-Omer et des villes voisines au moyen-âge. - Faire

connaître, aussi exactement que possible, les causes de sa prospérité et de son déclin.

2o. Une médaille d'or de 500 fr. sera accordée à l'auteur du meilleur inventaire critique, analytique et raisonné de tous les manuscrits historiques concernant la partie du département du Pas-de-Calais autrefois comprise dans l'ancienne province d'Artois. Prendre pour modèle le travail de même nature fait par M. Cocheris et couronné par la Société impériale des Antiquaires de Picardie.

ERRATUM.

[ocr errors]

Page 394, ligne 28, au lieu de : Floquet (Jules), lisez : Floquet (PierreAmable).

Page 457, note 1, lisez : un taureau et un verrat; c'est le droit de tor el ver qu'on trouve consigné dans plus d'un document au moyenâge.

Page 529, ligne 24, au lieu de : dans l'aumône, lisez : sur l'aumône ; et page 531, ligne 29, au lieu de: Après ce désaccord, lisez: A part ce désaccord.

« PreviousContinue »