Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

sorte acquis une idée de ces trois monuments de Nignol, de Coët-à-Touse et de Kerhouant, qui représentent une classe encore fort peu connue de nos antiquités. Si le temps me le permet, c'est-à-dire si nos séances ne sont pas complètement absorbées par d'autres travaux, j'ajouterai une nouvelle trinité de monuments, peut-être encore plus ignorés que les premiers; je veux parler des trois monuments quadrilatères de Mané-Pochat-en-Uieu, de Mané-Tyec et de Mané-Clud-er-Yer, dont les deux premiers ont été l'objet d'une exploration (1).

Comme vous le voyez déjà, les recherches archéologiques de M. James Miln ne s'étaient point bornées aux fouilles dont les résultats ont été publiés. Cependant je suis encore loin de vous avoir énuméré toutes ses heureuses explorations sur la commune de Carnac et ses alentours. Il avait, en outre, demandé leurs secrets à un assez bon nombre de dolmens, à des galeries, à une allée couverte, à trois monuments gallo-romains, à une léproserie du moyen âge, dont voici la liste, avec les noms des communes sur l lesquelles sont situées ces aptiquités, et les dates auxquelles les fouilles se sont exécutées.

[ocr errors][ocr errors]

Mané-er-Gragueux, au nord de Coët-à-Touse. Car

nac, 1877.

Mané-er-Gongre, section de Saint-Philibert. Locma

[merged small][ocr errors]

d

(1) Toutes les séances ont

907

nt été te
tellement chargées qu'il m'a été

impossible de lire aucun de ces derniers mémoires.

(2) Ces deux fouilles viennent d'être publiées avec six planches

Runn-Mori, près du Notério. Carnac, 1878.
Grah-Tri-men. Carnac, 1878.

Er Gradouresse, près de Crucuny. Carnac, 1880.
Croëz-Moquen, près de Carnac, 1880.

Mané-Coh-Clour, dolmen douteux. Carnac, 1880.
Gadouéric, près de Kerhilio. Erdeven, 1876.

Mané Canaplaye, section de Saint-Philibert. Locmariaquer, 1880.

Er Pointe, section de Saint-Philibert. Locmariaquer,

1880.

Les huit galeries et le tertre de Mané-Roullard. La Trinité-sur-Mer, 1879.

Une allée couverte, auprès du champ Auffret. Carnac, 1878.

GALLO-ROMAIN.

Camp de Mané-Kéric en Arvor. Trinité-sur-Mer, 1878. Station de Saint-Philibert. Locmariaquer, 1880. Champ Auffret, près de Kerléarac. Carnac, 1878.

MOYEN AGE.

Léproserie du champ du docteur Gressy, auprès de Nignol. Carnac, 1878.

Parmi les manuscrits, je trouve bien encore quelques autres études de moindre importance, telles que celles

dans le Bulletin de la Société polymathique, 1er semestre de 1881. Un tirage à part sur meilleur papier se trouve chez moi (Vannes, rue Neuve, 5), au prix de 1 fr., ainsi que les exemplaires peu nombreux qui restent des ouvrages de M. Miln sur les Bossenno et les Alignements de Kermario, dont les prix du Congrès n'ont point été changés.

sur les roches moutonnées, sur un four gallo-romain, etc.; mais, outre qu'elles ne sont que des ébauches, il me semble que cette liste de ses principales explorations suffit amplement à la gloire de James Miln. gloire de

Avant de quilter ce sujet, il me reste à vous fixer sur le sort des belles collections archéologiques formées regretté M. Miln.

Que Fon se rassure: elles ne sont point perdues pour la contrée qui les a fournies. Conformément aux intenja tupmes. tions formelles et bien connues de leur auteur, elles resteront au bourg de Carnac, logées convenablement dans un bel édifice que M. Robert Miln fait construire à ses frais pour les recevoir. Samedi, vous pourrez voir le tout et admirer la générosité des deux frères à l'égard d'un pays qui, après tout, n'est pas le leur.

avec tant d'amour et d'ardeur par le perdues pour

[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors]

Les haches en pierre polie et les colliers en callaïs (?) possédés par le musée de la Société polymathique du Morbihan, tous ces restes magnifiques d'un âge bien loin de nous, trouvés dans les cryptes et au centre de ces gigantesques monuments mégalithiques des environs de Vannes, ont une indiscutable authenticité.

Aussi cette collection est-elle, à ce point de vue, une des plus intéressantes de l'Europe.

Les objets dont je me propose de vous entretenir sont fabriqués avec des substances diverses, quelquesunes assez rares, telles que la fibrolithe et la callaïs.

Comme vous le savez, jusqu'ici on a toujours considéré certaines de ces substances comme exotiques, ayant leurs gisements bien loin par delà les mers, dans l'extrême Orient, dans l'Inde, au Thibet, etc. etc., hypothèse qui livre un vaste champ aux imaginations.

[ocr errors][ocr errors]

HACHES EN F PIERRE POLIE ET COLLIERS. 75 Or il n'en est rien! minéralogiquement rien. Au lieu d'être obligés d'aller chercher ces spécimens minéralogiques aussi loin, vous les avez pour la plupart sous la main, en Europe, en France, en Bretagne, et même dans notre modeste Morbihan, la terre classique

des dolmens et des menhirs. Ce soir même, si la chose
vous convenait, il serait possible de rentrer chez vous
་ ༥
les poches pleines de quelques-uns des minéraux les
plus rares qui aient été employés par les populations
disparues, et dont les spécimens ont été trouvés dans
les grands tumuli du mont Saint-Michel, en Carnac,
de Mané-er-H'roëk, en Locmariaquer.

1

C'est une bien grosse affirmation que nous venons vous apporter ici, devant vous, n'est-il pas vrai? Cependant nous nous proposons de vous la démontrer, minéralogiquement et pièces en main, de vous décrire sommairement chacune de ces substances, de vous indiquer les reconnues en place. Permettez-nous nous de v vous faire remarquer d'abord que ces types appartiennent à trois classes distinctes:

[ocr errors]

1o Les substances minérales proprement dites;

2o Les roches;

30 Les mélanges ou magmas.

Dans notre siècle, en se suivant sans interruption, les découvertes amènent les résultats les plus surprenants, donnent des moyens si précis d'investigation, que l'imagination en reste confondue.

L'archéologie préhistorique, venue se ranger la dernière au nombre des sciences physiques et naturelles, avait grand intérêt à savoir de sœur aînée, la miné

ralogie, ce que sont

oes vestiges d un outillage étrange, enfouis dans de gigantesques monuments par des

3

+

1

A

« PreviousContinue »