From inside the book

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 105 - Les lieux qu'ils traversent sont , pour la plupart, des plaines et des collines qui donnent naissance à des ruisseaux assez forts pour porter bateau. Les lits de tous ces fleuves sont , les uns à l'égard des autres , si heureusement disposés par la nature , qu'on peut aisément transporter les marchandises de l'Océan à la Méditerranée , et réciproquement : car la plus grande partie du transport se fait par eau , en descendant ou en remontant les fleuves, et le peu de chemin qui reste à...
Page 97 - ... etc.). Rechercher les différences et les analogies des monuments ainsi désignés qui existent sur le territoire de l'ancienne Gaule et de ceux qui ont été trouvés en d'autres contrées de l'Europe, notamment en Angleterre.
Page 157 - Cette accumulation de tant de monuments d'un caractère si particulier autour des sources de Bou-Merzoug est sans doute déjà bien extraordinaire ; mais ce qui nous frappe peut-être encore plus, c'est que ces monuments paraissent plus complels que ceux des contrées de l'ouest de la France eux-mêmes.
Page 1 - J'ai dit une bonne occasion, et en effet, votre programme contient une série d'énoncés des plus attrayants. Si, comme je n'en doute pas, vous parvenez à éclaircir les questions qu'il propose, il en résultera une remarquable extension de nos connaissances, un immense supplément à l'histoire, bien fait pour exciter la plus grande et la plus légitime curiosité.
Page 169 - ... la Gaule où des monnaies romaines et des armes en fer ont été découvertes ' . Mais peut-on raisonnablement faire la même conjecture relativement aux monuments d'Afrique, et surtout relativement aux monuments du Bou-Merzoug? « Toute nécropole, dit M. Féraud, fait présumer l'existence d'une ville voisine. Or, jusqu'ici, nous n'avons trouvé dans les environs aucun vestige de ville ni de poste militaire. Ce canton aurait-il été consacré par la superstition et serait-il devenu, en quelque...
Page 17 - ... pointes des flèches , et les sagares, et réservent l'or pour orner les casques, les baudriers et les larges ceintures qu'ils portent sous les aisselles. Les plastrons , dont est garni le poitrail de leurs chevaux, sont aussi de cuivre ; quant aux brides, aux mors et aux bosselles, ils les embellissent avec de l'or. Le ; fer et l'argent ne sont point en usage parmi eux , et on n'en trouve point dans leur pays ; mais | l'or et le cuivre y sont abondants.
Page 158 - TI 11 par une sorte de mur de soutènement pour faire terrasse autour du dolmen. « Les dolmens qui existent dans la plaine paraissent construits avec plus de soin encore. Les enceintes y sont plus vastes et les dalles des tables plus grandioses.
Page 106 - ... d'autres fleuves navigables qu'il reçoit et qui peuvent également porter des bateaux pesamment chargés. Ces bateaux passent du Rhône sur la Saône , et ensuite sur le Doubs, qui se décharge dans ce dernier fleuve. De là les marchandises sont transportées par terre jusqu'à la Seine , qui les porte à l'Océan à travers...
Page 379 - Les peuples qui habitent les climats froids, les peuples d'Europe, sont en général pleins de courage; mais ils sont certainement inférieurs en intelligence et en industrie ; et s'ils conservent leur liberté, ils sont politiquement indisciplinables, et n'ont jamais pu conquérir leurs voisins.
Page 165 - Cromlech ayant les dimensions du précédent, seulement l'enceinte est carrée au lieu d'être ronde ; ossements humains, rien autre. » N° 4. — « Grande enceinte circulaire de 12 mètres de diamètre ; plusieurs étages de pierres superposées et formant 1.

Bibliographic information