Géographie historique et administrative de la Gaule romaine, Volume 1

Front Cover
Hachette et cie, 1876
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 259 - D'abord séparées de l'Océan par un mince cordon de sable, comme il s'en forme souvent sur les plages basses, ces baies changées en étangs ont été peu à peu repoussées vers l'intérieur des terres par les sillons parallèles des dunes. Sous l'énorme pression des sables, elles ont gravi, pour ainsi dire, la pente du continent. En même temps les pluies et les ruisseaux, arrêtés dans leur...
Page 61 - Etudes sur la géographie historique de la Gaule et spécialement sur les divisions territoriales du Limousin au moyen âge, qui ont reçu l'hospitalité chez vous dès 1861 et 1864 dans les Mémoires présentés par divers savants, et La trustis ell'antiustion royal .sous les deux premières races...
Page 304 - Quant à ce golfe pittoresque du Morbihan, qui aurait reçu un nom romain s'il eût existé, dit M. Desjardins, il faut se résigner à lui substituer par la pensée les campagnes disparues ; à étendre sur nos cartes de restitution, en la faisant remonter au-dessus des eaux qui l'avaient engloutie, la vaste nécropole des âges mégalithiques; à rétablir enfin, à droite et à gauche des rivières d'Auray et de Vannes, cet espace tout couvert par les galgals, les...
Page 379 - Le Portus Itius proprement dit n'était pas Gesoriacum, mais il devait être plus avant dans la Liane et dans les mêmes conditions de sécurité et de commodité qui ont été constamment requises par les Gaulois, et même par les Romains, pour l'établissement de leurs ports, à l'abri des vents et des coups de mer, et à portée des bois et des matériaux de construction.
Page 42 - J.-C. ; déterminer l'emplacement des villes capitales de ces peuples et l'étendue du territoire qu'ils occupaient; tracer les changements successifs qui ont eu lieu dans les divisions des Gaules en provinces.
Page 46 - Mémoire sur les antiquités romaines et gallo-romaines de Paris contenant la découverte d'un cimetière gallo-romain sis entre la rue Blanche et la rue de Clichy, dans l'impasse. Tivoli, et des recherches sur les voies romaines qui aboutissaient à Lutèce...
Page 106 - ... se jeta sur la Gaule, et renversa de fond en comble tous les anciens édifices. Arrivé à Clermont, il incendia, renversa et détruisit un temple célèbre que les habitants appelaient Vasso. en langue gauloise *. C'était un édifice admirable et solide, dont les murs étaient doubles; ils étaient bâtis en dedans avec de petites pierres, en dehors avec de grandes pierres carrées, et avaient...
Page 223 - Grau-du-Roi ou dans tous les cabarets de la côte. Cette description est peu séduisante. Et cependant ce coin de terre est marqué d'une empreinte sacrée, et le temple qui protége et domine ce désert est peut-être le plus illustre qui soit au monde, comme il en est un des plus oubliés. Il s'est passé, en effet, sur cette grève abandonnée, un événement qui, pour la Gaule et pour une grande partie de l'Europe occidentale, a marqué la limite de l'ancien monde et du nouveau. C'est là que,...
Page 424 - Diodore nous explique môme comment certains fleuves de la Gaule détachaient par érosion des terres arrachées à la base des montagnes dans lesquelles se trouvent des gîtes aurifères ; on peut recueillir alors dans les eaux des pépites que l'on débarrasse des autres éléments qui les entourent à l'aide de fourneaux propres à la fusion ; on obtient ainsi une quantité d'or qui est livré à F industrie (4).
Page 260 - En même temps les pluies et les ruisseaux, arrêtés dans leur cours, apportaient incessamment leur tribut d'eau douce aux nouveaux lacs, tandis que l'eau salée s'enfuyait à mesure par les déversoirs naturels ménagés entre les monticules. Ainsi les grains de sable que le vent pousse devant lui ont suffi , pendant le cours des siècles, à changer des golfes d'eau salée en étangs d'eau douce et à les porter dans l'intérieur du continent à une hauteur considérable au-dessus de l'Atlantique.

Bibliographic information